Après le Panda, le Pingouin fait ses ravages.

C’est quoi ? Un nouvel algorithme de Google pour contrer les sites qui ont abusé de certaines techniques de référencement.

En vérité, cette contre attaque de Google à surtout mis à mal les webmaster qui ont essayé de profiter du système que Google lui-même à mise en place, en utilisant les techniques interdites, mais maladroitement.

Conséquence ? Les petits qui bidouillent se font dézinguer, les vrais qui savent y faire avec les techniques qui peuvent coûter chère passent à travers la tapette à mouche. Encore une fois les “riches” ne sont pas atteins. On peut dire que c’est bien fait pour ceux qui ont osé tenter déjouer le grand G. Oui mais vu de loin, pour moi ça veut dire autre chose. Ça veut dire qu’en faisant du 100% white-hat, on met 1 an pour que son site soit correctement référencé, et même comme ça on peut se faire déclasser sans raison apparente car les explications ne sont jamais vraiment données. Et on se fait doubler par les sites qui sont soit plus malins et ne se font pas attraper, soit par les sites qui ont les moyens de faire du 100-%-white-regardez-comme-je-suis-beau-et-respecte-les-règles.

Dans ces conditions, on peut se demander si internet et le e-commerce sont encore une bonne opportunité de gagner assez d’argent et qu’une personne normale puisse en vivre. Je pense que cela va être très difficile. Mettre son business entre les mains d’une seule entreprise qui décide comme ça lui chante de changer les règles du jeux est plus que risqué. Du jour au lendemain, si vous avez un site qui marche, et que vous en vivez, vous risquez de disparaître. Beaucoup dirons que c’est ridicule, et pourtant c’est une réalité. Google qui apporte tant à internet est aussi le problème. En l’état j’y réfléchirais à deux fois avant de lancer un business exclusivement accessible par moteur de recherche, même en incluant un peu de sociale. C’est dangereux.

Plus que jamais le manque de concurrence se fait âprement sentir. Et ça ne sent pas bon. 90% de la recherche est trustée par Google. Un big G qui dicte sa loi et règne sans partage. Pour l’instant le référencement a le vent en poupe. Pour combien de temps ? Le e-commerce à le vent en poupe. Pour combien de temps ? Non bien sûr, le commerce sur internet ne vas tomber dans les oubliettes d’un château numérique du jour au lendemain bien au contraire, mais les belles histoires du début où n’importe qui dans son garage pouvait lancer son site web et devenir riche (plus ou moins) vont se faire de plus en plus rare. Place est de plus en faite aux sites à gros budgets. Et les référenceurs vont devoir de plus en plus se diversifier vers les métiers connexes et ne pas tout miser sur cette technique qui évolue vite et dont l’avenir est très incertain.