Bientôt vers plus de concurrence entre les moteurs en 2012 ?

Posted by on 9 Feb, 2012 in Blog

2012 l’année du retour de la vengeance de la concurrence sur le secteur des moteurs de recherche ? Personnellement je pense que ça ne peut pas faire de mal, bien au contraire. Big G truste le marché Français sans partage. Pour cette année 2012 on se dirige doucement vers une guerre qu’on pensait impossible. Google VS Bing. Vous allez me dire que c’est inégale, que Google est déjà numéro un avec beaucoup d’avance. Oui et non. Niveau mondial, Bing est passé depuis décembre 2011 devant  le moribond Yahoo! chose que l’on pensait assez impossible en 2009 avec leur petit 8% de part. Pourtant Bing grimpe doucement et ne cesse d’innover pour continuer à grimper vers les sommets. Enfin c’est plutôt être un peu à la ramasse. Et la bataille ne va pas se faire uniquement sur la recherche, mais dans le mobile, la TV connectée…. Et on peut même secrètement espérer que Bing ou un autre que Google prenne possession de Yahoo! ce qui augmenterait la concurrence. Sur le secteur de la recherche web , le combat n’est effectivement pas très égale. Google domine de façon écrasante avec ses 66% de part de marché et quelques 90% en France. Mais Big G à un train de retard sur la petite tendance qui monte. Et qui monte même de façon extrêmement rapide. C’est le Social (je veux dire les réseaux sociaux, pas le volet social du gouvernement de l’emploi tout ça…). Depuis quelques temps Google ne la joue pas très cool et tente de virer tout ceux qui lui font de l’ombre. Son grand truc c’est de mettre en avant ses propres services. Un peu comme Microsoft avec Internet Explorer inclu dans Windows il y a un temps. C’est certes de bonne guerre. Après avoir bouté tout le monde pour mettre en avant son service Maps, il vire des sites de places de marché pour mettre la sienne, obligeant ainsi les e-commerçants à passer chez lui et mettant en difficulté ces mêmes sites de places de marché. Il vire aussi de sa branche Twitter pour des raisons pas très clair et surtout il vire Facebook. Parce que Facebook, c’est un méchant (très méchant) concurrent énorme en terme d’audience et il fait de l’ombre à son propre service, Google + pour la génération de revenus publicitaires. Et ce sont donc les flux de G+ qui se retrouvent indexés dans le moteur. Pendant ce temps, Bing lui, récupère Twitter avec un accord financier et Facebook, car le moteur de Microsoft possède des parts du géant social. Et c’est sur ce point qu’il pourrait y avoir un sérieux regain de concurrence. Chacun des deux moteurs va se retrouver avec une plate-forme social dans...

Read More

Pourquoi Google + peut décoler en 2012 ?

Posted by on 1 Feb, 2012 in Blog

Google + a du mal à décoller, les utilisateurs ayant déjà l’habitude et l’envie d’utiliser Facebook, plus complet pour raconter sa petite vie. Malgré ça, il faut dire que Google fait des efforts pour rendre son réseau social plus attirant et plus souple. Il semble d’ailleurs que G+ soit une des priorités de Google avec la fermeture de plusieurs de leurs services dont on imagine que les ressources en développement vont être ré-allouées au réseau social. Alors les fonctionnalités de Google + vont-elles séduire les internautes et les faire s’y précipiter en masse comme des mouches autour d’un papier tue-mouche ? Personnellement je ne pense pas que cela sera le principal critère. Mais Google + va quand même fonctionner et rencontrer un certain succès. Pourquoi ? Parce que Google va inclure le flux issue de son réseau social dans les résultats du moteur de recherche. Et le meilleur: le fait de cliquer sur le bouton +1 va donner plus d’importance au site concerné dans le classement des pages de résultats. Tout ces changements pour aider la montée en puissance du réseau communautaire. On peut penser alors que ce sont les sites internet eux mêmes par l’intermédiaire des référenceurs qui vont pousser G+ sur le devant de la scène puisque le réseau social sera important pour le référencement dans Google. Sans forcément le vouloir, l’internaute sera invité à de plus en plus utiliser G+ pour noter un site et suivre son actualité. Google va trouver ainsi une manne de prescripteurs de son produit “gratuitement”. C’est malin. C’est Google. 2012 sera l’année du décollage de Google +...

Read More

Certains sites de communiqués de presse se prennent pour LeMonde

Posted by on 18 Jan, 2012 in Blog

On va dire que j’en veux au site de communiqué de presse une fois plus. Mais je me demande si certains de ces sites savent vraiment ce que c’est le référencement. Non pas que je sache tout hein, loin de là. Mais bon ils ne sont pas dupent quand même ce sites. Ils savent bien qu’on vient publier chez eux pour avoir avant tout du backlink. Enfin j’espère quand même qu’ils ne s’imaginent pas que les visiteurs veulent absolument venir sur leur site pour la qualité des articles qui y sont déposés. Sinon ils devraient plutôt travailler dans la presse écrite ou faire leur propre blog. Alors un site de CP ça vie avec quoi ? Avec les articles des autres qui apportent des visiteurs qui peuvent cliquer sur les pub. Ou alors avec une offre premium ou encore faire connaître son service de référencement super vachement sympa. Je comprends qu’ils veulent des textes avec un minimum de qualité. Ne serait-ce pour arriver à ce que les textes remontent dans Google. Mais, par Jupiter et ses roubi…les (petit hommage au film Rock), quand ils demandent absolument des textes originaux qui n’apparaissent nul par ailleurs pour leur sacro-saint site, se rendent ils compte de ce qu’ils demandent ? Humm, vraiment ? Parce que des sites de CP il y en a un paquet, autant que de mouettes autour d’un bateau de pêches. Et des sites de CP qui se lancent il y en a presque autant que de vente d’Iphone. Donc comment pensent ils que les référenceurs peuvent écrire un article original par site ? Un par site. Genre 250 articles originaux. Mais bien sûr ! Alors quand un site de CP refuse mon article pour raison que le content spinning est interdit, je pense que ce site se prend pour LeMonde. Alors ok, peut être que mon spin n’est pas parfait et qu’un visiteur avertir pourrait s’en rendre compte. Il faut quand même pas mal de temps pour faire un master spin correct. Mais alors pourquoi demander un article spécialement tout neuf pour eux ? Ils cherchent à avoir un prix littéraire ? A c’est pour le Duplicate Content. Ok, j’avais pas compris. Mais heu les gars, vous avez déjà entendu du Near Duplicate ? Ben faut croire que non. J’explique ou pas ? Allez j’explique. Quand un site d’actu sort une info sur par exemple la perte du triple A pour la France. Et que cette info sort sur des centaines d’autres sites d’actu. Combien de mots et de phrases différentes peuvent être faites ? Elles vont quasi toutes contenir “France”, “perdre”, “dégradé”, “agences de notations”,”triple A” ou “économie”. On arrivent donc avec des textes tous QUASI similaire....

Read More

Le risque des plates-formes de Blogs gratuites

Posted by on 12 Jan, 2012 in Blog

Je me suis toujours méfié des plates-formes gratuites de site et tenté de dissuader ceux qui veulent se lancer dans l’animation d’un blog de ne pas allez vers ces solutions gratuites. Ces solutions sont très séduisantes. On peut disposer d’un espace d’expression sans payer et qui propose généralement une interface assez intuitive et agréable. Idéal pour débuter. Et bon nombre de personnes se lancent vers ce plates-formes qui rivalisent d’arguments alléchant, comme un dimanche matin quand c’est jours de marché.  Je comprends ceux qui  se tournent vers ce type de site.  Surtout si on est débutant. Pas de nom de domaine à acheter donc pas de gestion compliqué de DNS à faire. Juste un beau sous-domaine gratuit. Pas de gestion de l’espace d’hébergement qu’on y comprend rien comment ça marche. En 10 minutes, aller je vous le fait en 5 minutes (rappelez-vous c’est jour de marché) et c’est parti vous pouvez vous exprimer sur la toile. Mais pourtant, si on souhaite développer de façon assidu sont blog, c’est prendre un gros risque.  En effet il est difficile de faire confiance a ce type de plate-forme. Si d’aventure vous avez réussis a écrire des choses tellement merveilleuses que vous avez des lecteurs par dizaine, imaginez que vous pouvez soit tout perdre, soit aller au devant de problème techniques conséquent comme migrer votre blog. Ces plates-formes sont gratuites. Elles n’ont donc aucune obligation de maintient de service de votre site et elles peuvent disparaitre du jour au lendemain. Sans compter que vous êtes à la merci d’un modérateur trop zélé. Je résume : Votre site n’est pas plus accessible. vous envoyez un mail pour savoir pourquoi. Mais vous ne payez rien. Donc pas d’obligation de support. Il se peut que les administrateurs de la plate-forme ont créé cette plates-formes pour faire juste du trafic, se faire connaître, j’en passe. Et si ils ne vivent pas de cette plate-forme, ils ont sûrement un vrai métier à côté qui les nourris. Donc la résolution de votre problème peut être trrèèèsss longue. Vous écrivez un bel article en donnant votre opinion personnel, par exemple vous consommez du Viagra (bon mot spamy) et vous aimez ça (et votre femme aussi). Après tout c’est votre espace de liberté. Mais votre avis n’est pas l’avis d’un modérateur ou du robot de modération (toujours à l’affut de mot interdit). Ou encore un ami vous demande de mettre un lien de votre site vers le siens. Mais le modérateur qui passe par là n’aime pas le référencement naturel. Hop, votre site se retrouve blacklisté (voir plutôt effacé) en moins de deux. Et quasi impossible à récupérer. Des heures d’écritures qui partent en fumé (pixelisée la fumé hein). J’ai moi...

Read More

Réflexion sur les sites d’annuaires et communiqués de presse

Posted by on 8 Jan, 2012 in Blog

Au début il n’y avait rien. Enfin rien, à l’âge du référencement néandertalien il suffisait de mettre une tonne de mots bien choisi dans la balise meta-keyword et c’était le bonheur. Autant dire presque rien. Je ne vais pas refaire tout l’historique du référencement mais le SEO “moderne” a bien changé et a surtout dû s’adapter à Big G (google). Et il y a deux ou trois ans ce qui a fait le bonheur des référenceurs c’était les annuaires. Les annuaires étaient le Saint-Graal de tout ceux qui voulaient que leur site soit visible dans les moteurs de recherche. Le moyen d’obtenir du précieux jus. On s’est donc rué pour proposer notre site dans ces annuaires comme des … heu… comme des webmaster en manque d’html. La course aux backlink d’annuaire était lancé. Et ça a marché un temps. Qui n’avait pas son lien dans tel ou tel annuaire était un mauvais. Et on a donc vu aussi apparaitre des annuaires d’annuaires. Mais pas d’annuaires d’annuaires d’annuaires à ma connaissance. Jusqu’au jour où on s’est rendu compte que Google avait quand même un intérêt particulier pour le contenu. Le sacro-saint contenu. L’or noir sur blanc (mais ça dépend des polices de caractère et des fonds de site quand même). Donc on s’est mis tous au contenu, à écrire ou faire écrire. Et là c’est le drame. Un annuaire propose une description du site figé dans le temps et surtout qui renvoi vers la page d’accueil. Pas de liens profonds donc. Impossible de faire monter sa belle page thématique et son mot clef associé. Et là: ” tindin” (musique de magicien qui fait apparaitre sa colombe se son chapeau). Les sites de communiqué de presse prennent de la valeur et s’y précipitent. On peut y mettre de beaux textes avec de belles ancres vers nos belles pages bien comme GG aime bien. Que du bonheur. Maintenant, je m’interroge toujours sur certains concepteur de ces sites. Je comprends parfois la démarche. On met à dispo son annuaire. En contre partie le tenancier de l’annuaire exige soit un lien retour qui donnera plus de force à l’annuaire (même si ça ressemble à un échange de lien et donc cela perd de sa valeur) soit de l’argent. Et pour avoir de l’argent, c’est le chantage qui est de mise. Le chantage sur les délais. Si tu payes pas, ton site peut mettre plusieurs mois avant d’être visiter par un modérateur, ce qui n’est pas signe de validation de la soumission. J’ai des sites qui sont ainsi en attente depuis l’expo universelle de Paris.  Oui bien sur demander de souscrire une offre premium en échange d’une validation rapide et quelque par de bonne guerre....

Read More